top of page
Groupe d'Analyse des Pratiques Professionnelles (G.A.P.P. - A.P.P.)

La pratique est un savoir à part entière

Intervenante formée, expérimentée et spécialisée en Analyse des pratiques professionnelles, certifiée à la méthode APEOS® 

Présentation de l'analyse des pratiques professionnelles : approche systémique et opératoire  

L'A.P.P. est un dispositif d'écoute et d'accompagnement qui vise à la modification des pratiques professionnelles, au développement des compétences, à l'amélioration de la qualité de l’accompagnement des personnes suivies/accueillies. 

Objectifs :  

-  Prendre du recul sur sa pratique (analyse, réflexion, élaboration)questionner le sens et

    l’éthique relatifs aux actions, réflexions et postures professionnelles, tout en permettant

    de mutualiser les compétences, pouvant diminuer le sentiment d'isolement dans lpratique, avec

    ou non des éclairages théoriques, visant une modification concrète de la pratique.  

Analyse des pratiques professionnelles supervision en ESMS formations intra Seine-et-Marne, Val de Marne, Seine-Saint-Denis, Val d'Oise, Oise, Aisne

Analyse des pratiques professionnelles
G.A.P.P. / A.P.P.

Programme et méthode : APEOS®

-  Questionner les participants sur la dimension opératoire de leurs pratiques et les problématiques professionnelles du moment   

-  Des techniques de régulation seront utilisées afin de faire émerger un climat de travail de suffisamment bonne qualité

    pour permettre l’accès à un questionnement constructif des pratiques et à une meilleure compréhension de ces dernières 

-  Les échanges en équipe ainsi que de nouveaux apports théoriques permettront d’ouvrir des pistes de réflexion supplémentaires et

    d’affiner l’analyse de la pratique professionnelle 

Modalités :

-  Lieu : les A.P.P. ont lieu en intra, chez le client : au sein des structures sanitaires, sociales et médico-sociales.

    La méthode APEOS® permet de réaliser des A.P.P. dans tout autre secteur professionnel

-  Participants : tout professionnel 

-  Durée : généralement sur un cycle annuel, le plus souvent sur un rythme d'intervention mensuel de 1h30 à 3h. 

    L'évaluation se fait en fin de cycle, lors d'un bilan avec les participants. 

-  Délai : les A.P.P. peuvent se réaliser dans un délai minimum de 2 semaines, selon les possibilités de planning. 

-  Accesibilité : les A.P.P. sont accessibles aux personnes en situation handicap (me contacter pour des aménagements spécifiques). 

-  Tarif, renseignement(s), inscription pour des A.P.P. : me contacter par téléphone ou via le formulaire 

Les A.P.P. et la formation

Les A.P.P. peuvent s'inscrire dans le cadre de la formation professionnelle continue. Pour cela, il faut que l'analyse des pratiques professionnelles soit reconnue comme une action de formation certifiée Qualiopi par l'Organisme de formation concerné. Cela étant le cas me concernant, vous pouvez me contacter pour tout renseignement complémentaire ainsi que pour connaître les démarches à effectuer. 

Les A.P.P. déjà réalisées depuis 2014 par l'intervenante au sein d'ESSMS (établissements et services sociaux et médico-sociaux)

SESSAD (service d'éducation spéciale et de soins à domicile)DIGC (dispositif d'interventions globales et coordonnées)IME (institut médico-éducatif)IEM (institut d'éducation motrice)UE (unité d'enseignement)EAM/EANM (établissement d'accueil médicalisé / non médicalisé)FV (foyer de vie), FAM (foyer d'accueil médicalisé), MAS (maison d'accueil spécialisée), FH (foyer d'hébergement), ESAT (établissement et service d'aide par le travail), SAVS (service d'accompagnement à la vie sociale), SAMSAH (service d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés), RA (résidence accueil), SAJ (service d'accueil de jour), MDPH (maison départementale des personnes handicapées), CSAPA (centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie), MECS (maison d'enfant à caractère social), SAD/H (service d'accompagnement à domicile avec/sans hébergement), HSR (hébergement et soins résidentiels)UHR (unité handicap rare), Crèche/MC (micro-crèche)

Les groupes d'analyse des pratiques professionnelles (G.A.P.P. / A.P.P.) interviennent dans les champs suivants

  • Amélioration continue des pratiques professionnelles et développement des compétences 

  • Prévention des RPS (risques psycho-sociaux) et promotion de la QVT (qualité de vie au travail) 

  • Prévention de la maltraitance et promotion de la bientraitance envers les personnes accompagnées  

L'Analyse des pratiques professionnelles en résumé : la différencier des autres dispositifs

  • L'A.P.P. est un temps d'échange entre professionnel pour prendre un recul sur sa pratique visant une modification concrète de la pratique 

  • L'A.P.P. n'est pas de la supervision ou de la psychothérapie, de la régulation d'équipe, de l'étude de situation / de cas, de l'analyse institutionnelle, de la réunion clinique, ni un groupe de parole. 

Quelques repères (cf. IAPP1 Anne CHIMCHIRIAN) : 

-   Supervision : travail sur les résonances intimes des professionnels

-   Régulation d'équipe : problème de communication dans l'équipe 

-   Etude de situation / de cas : comprendre le fonctionnement d'un usager 

-   Analyse institutionnelle : identifier ce qui fonctionne et dysfonctionne dans la structure + perspectives d'amélioration  

-   Réunion clinique (avec un clinicien, psychologue ou médecin psychiatre) : réunion thématique à dimension clinique  

-   Réunion de service : composante organisationnelle et décisionnelle 

-   Groupe de parole : discussions, échanges d'idées, abréaction 

Qu'est-ce que la pratique professionnelle (cf. IAPP1 Anne CHIMCHIRIAN)

  • C'est ce que l'on fait et que l'on n'aimerait pas faire 

  • C'est ce que l'on souhaiterait faire et que l'on arrive pas à faire 

  • C'est ce que l'on fait sans avoir conscience qu'on le fait 

  • C'est ce que l'on fait et dont on ne parle pas 

La nécessité de l'A.P.P. dans les métiers relationnels

Les métiers du secteur social et médico-social sont complexes et très spécifiques, et engendrent un réel besoin de prise de recul sur les difficultés que vivent les professionnels, notamment au regard d'éléments tels que : 

  • L'investissement professionnel et l'engagement personnel 

  • Le public accueilli : maladie psychique, handicap mental/physique, troubles du comportement, problématiques diverses... 

  • La charge mentale, le rythme de travail 

  • Le travail en équipe, la pluridisciplinarité, les relations interpersonnelles 

  • La diversité des tâches, la polyvalence des actions menées

  • Les objectifs professionnels, les rendus-comptes 

Le cadrage de l'A.P.P., les principes piliers de l'outil

Afin de garantir un espace de travail de suffisamment bonne qualité, certains principes sont posés (cf. IAPP1 Anne CHIMCHIRIAN) 

  • La confidentialité : ne pas réutiliser ce qui se dit en A.P.P. en dehors de l'A.P.P. 

  • L'humilité : accepter les différences de point de vue, de pensée, de regard 

  • La disponibilité : être vraiment présent, içi et maintenant 

  • La subjectivité : chacun s'exprime en son nom 

Ayant ainsi pour objectif l'amélioration continue et le développement des pratiques professionnelles au long-cours, il est important de garantir la continuité du travail mené par :

  • La régularité des séances (généralement une fois par mois) 

  • La régularité de présence des participants 

  • La régularité de la composition des groupes 

Le profil de l'intervenant en Analyse des pratiques professionnelles

Le formateur / l'intervenant en Analyse des pratiques professionnelles est le plus souvent une personne extérieure à la structure. 

Seul le secteur de la petite enfance est réglementé par le décret n°2021-1131 du 30 août 2021 relatif aux assistants maternels et aux établissements d’accueil de jeunes enfants et par l’arrêté du 29 juillet 2022 relatif aux professionnels autorisés à exercer dans les modes d'accueil du jeune enfant l'analyse des pratiques professionnelles. 

Bien qu'aucun diplôme ni formation ne soit requis à ce jour pour les autres secteurs, il est généralement souhaité d'avoir : 

1. Une formation certifiante en Analyse des pratiques professionnelles qui enseigne : 

   -  Une méthodologie A.P.P. et de la technicité d'intervention

2. Une posture d'intervenant en Analyse des pratiques professionnelles : 

   -  Avoir une réelle écoute, précisément dans le cadre d'une approche systémique pour l'APEOS®

    -  Etre attaché à la dimension du terrain 

    -  Savoir gérer les dynamiques de groupe

    -  Savoir tenir un cadre de travail avec méthodologie et technicité 

Eventuellement, en complément, une connaissance du secteur professionnel : 

    -  Profil des métiers des ceux qui y exercent 

    -  Profil du public accompagné, accueilli  

    -  Fonctionnement des établissements, services, associations, ou autres domaines professionnels

   -  Organisation des politiques du secteur professionnel, ses évolutions, ses enjeux 

Méthode Apéos

La méthode APEOS®est une méthode issue de l’approche systémique, pour animer des séances d’A.P.P. : 

  • Analyse des Pratiques : des séances d’Analyse de Pratique dynamisantes, animées avec précision et structure

  • Ethique : ​pour remettre au centre le discernement et la responsabilité de chacun

  • Opératoire : dans un objectif concret de modification des pratiques

  • Systémique : en tenant compte des contextes et des dynamiques associées

Origine de la méthode APEOS®

  • Sa fondatrice Anne CHIMCHIRIAN est psychologue clinicienne-systémicienne et a une importante expérience en tant qu'intervenante en APP dans des secteurs variés depuis 2009 

  • La méthode APEOS® est le fruit de 16 années de pratique en recherche empirique 

  • Cette méthode a été officialisée en mai 2023 et se présente comme un véritable guide pour structurer et animer les séances 

Pourquoi la méthode APEOS® ?  

Elle apporte une meilleure technicité dans l'animation du dispositif A.P.P. et des séances efficientes pour les équipes, en : 

  • Mutualisant les compétences au sein des groupes de travail : 

      -  Développement de l’intelligence collective 

      -  Harmonisation cohérente des pratiques 

      -  Augmentation des capacités de coopération au sein de l’organisation

      -  Développement des compétences de réflexivité pour les participants 

  • Visant un pragmatisme dans l’action : modification concrète des pratiques (ajustement des actions et postures)

  • Soutenant avec implication les dynamiques de gouvernance menées par les directions

Références de l'outil APEOS® et approches complémentaires

La méthode APEOS® développée par Anne CHIMCHIRIAN s’inscrit :

  • Parmis les dispositifs facilitant les capacités de coopération tel que défini dans le modèle M.THIEBAUD et J.BICHSEL

  • Aux côtés des auteurs considérant les A.P.P. comme développant les capacités de réflexivité et analyse des participants, tout en augmentant leur pouvoir d’agir : Y.VACHER, M.THIEBAUD, S.BOUCENA,

  • Dans une perspective de recherche tels que les travaux réalisés au sein de l’équipe de recherche canadienne de l’ERAPP : A.ARAUJO-OLIVEIRA, I.CHOUINARD, G.PELLERIN

4 ans déjà : retour d'expérience des A.P.P. durant la période "Covid"

" En 2020, la crise sanitaire Covid19 a bouleversé les ESSMS (établissements et services sociaux et médico-sociaux) dans leurs fonctionnements et les professionnels dans leurs pratiques : les repères institutionnels, le sens du travail, le rapport au temps, la notion de projet, les prises de décision, le lien socio-professionnel... Les temps d'échanges professionnels ont été d'autant nécessaires en cette période, qu'ils ont permis aux équipes d'avoir un espace de ressourcement et qu'ils sont intervenus en prévention de l'épuisement professionnel, des risques psycho-sociaux et de la maltraitance... "  

Durant la crise sanitaire, ces temps d'analyses des pratiques professionnelles ont aussi fait fonction de débriefing, par nécessité pour les équipes de s’exprimer sur la période vécue. Les échanges ont fait émerger différents aspects :

  • Le caractère inédit et imprévu

  • L’absence de préparation sur le plan psychique 

  • L’absence de préparation sur le plan institutionnel (planification, organisation...) 

  • L’adaptabilité très fortement sollicitée (télétravail, glissement de tâches, nouvelles missions, VAD -visite à domicile- …)

  • La communication et l’information changeante, parfois manquante ou contradictoire

  • L’absence de lisibilité, de projection

Les éléments caractéristiques de cette crise sanitaire ont créé les conditions d’émergence d’une réactance psychologique (réaction émotionnelle négative) chez de nombreux professionnels, au regard notamment des sentiments de menace –soudain– (pour soi et l’ordre social), d’entrave/privation de liberté, de perte de contrôle… La réactance est d’autant plus grande que la menace est forte.

Ces temps de travail ont ainsi permit aux équipes de s’exprimer sur leur vécu professionnel ; Accompagner les professionnels à verbaliser, mettre en mots ce qui les a traversés, permet de ré-humaniser, retisser du lien et rassembler les professionnels par la notion de vécu collectif. Aussi, ce processus a permis d’analyser et comprendre les mécanismes mis en œuvre dans leurs pratiques, et ainsi se réapproprier leur rôle professionnel. Cela a ensuite permis aux équipes d’amorcer une reprise constructive de la réflexion professionnelle et de modifier leur pratique.

bottom of page